Conférence "Festival-s et engagement-s (politique-s et artistique-s)"

Date 22 novembre 2011 |

La prochaine séance du cycle de conférences La culture en festivals aura lieu le mercredi 23 novembre à 18h30 au Syndicat potentiel (13, rue des couples), avec pour thème :

"Festival-s et engagement-s (politique-s et artistique-s)"

Ni événements institués des grands festivals artistiques (Avignon, Montreux, etc.), ni mises en scènes et « porte-voix » proprement partisans (Fête de l’Huma., Fête de LO, etc.), les festivals dits « underground » occupent une place à part.

Qu’elles relèvent d’une mouvance « contre-culturelle » ou de pratiques militantes souvent « non-partisanes », ces manifestations ont en commun d’interroger les modes d’expression politiques et artistiques, en même temps que les rapports entre individu-s, groupe-s et société. Ce questionnement passe par des pratiques spécifiques et notamment par des modes d’autogestion appliqués à l’organisation des activités qui s’y développent.

À partir de festivals combinant engagement-s, modes et styles de vie, contre-cultures et politique, cette séance sera l’occasion d’éclairer concrètement ces divers éléments en ouvrant sur « l’espace Punk indépendant » et le « Festival DIY », pour discuter des dimensions plus largement impliquées.

Avec:
Association Huile de Coude / organisatrice du Festival DIY de Nancy
Marie Nappey / coordinatrice du festival DIY Strasbourg et d'art émergent "Turbulence".
Pierig Humeau / Docteur en sociologie associé au Centre Universitaire de Recherches sur l’Action Publique et la Politique (CURAPP), Université de Picardie.

Modérateur :
Simon Borja / Doctorant en science politique associé au Groupe de sociologie politique européenne (GSPE), Institut d’études politiques de l’Université de Strasbourg.

Plus d'informations et le programme complet en cliquant ici.

Conférence d'Olivier Voirol

Date 21 novembre 2011 |

La prochaine séance de séminaire du programme MISHA Junior Vers une “nouvelle” économie des espaces artistiques et culturels ? aura lieu le mercredi 23 novembre de 14h à 16h en salle de la Table ronde (Misha).

Au programme:

Conférence d'Olivier Voirol : Retour sur l'industrie culturelle

Chercheur à l'Institut für Sozialforschung de Francfort, Olivier Voirol est spécialiste de la Théorie critique. Sa conférence portera sur l'histoire du concept d'"industrie culturelle" dans la théorie de l'École de Francfort (Theodor Adorno, Max Horkheimer, Walter Benjamin), et les débats viseront à en questionner l'actualité.

Conférence de Thierry Discepolo

Date 26 octobre 2011 |

La prochaine séance de séminaire du programme MISHA Junior Vers une “nouvelle” économie des espaces artistiques et culturels ? aura lieu le mercredi 2 novembre de 15h à 17h en salle Asie (Misha).

Thierry Discepolo (des éditions Agone) viendra présenter son ouvrage intitulé La trahison des éditeurs. L'auteur y questionne notamment le rôle l'industrie éditoriale dans la reproduction de l'ordre établi (sélection et diffusion des idées, des modèles de sociétés, etc.).

Il invite ainsi à penser les conditions de possibilité de la circulation des idées nouvelles/critiques dans un espace de production qui s'en détourne de plus en plus au profit de produits éditoriaux plus propices au déploiement des logiques de rentabilité commerciale.

Sylvain Laurens ouvrira ensuite la discussion avec la salle.

Conférence de Julien Prévieux, "No Options, No Swaps, No Futures"

Date 21 juin 2011 |

La prochaine séance de séminaire du programme MISHA Junior Vers une "nouvelle" économie des espaces artistiques et culturels ? se tiendra le jeudi 23 juin 2011 de 14h30 à 17h en salle Asie (Misha).

Au programme :

Julien Prévieux, avec une communication intitulée "No Options, No Swaps, No Futures", reviendra sur sa pratique artistique, qui prend notamment pour objet l'analyse des tensions et des incohérences du système économique contemporain.

Julien Prévieux est artiste. Qu'il écrive des lettres de non-motivation, qu'il se livre à un parcours d'obstacle dans la ville ou au re-trucage d'un film hollywoodien, il s'applique à décrypter un monde marqué par des changements idéologiques profonds mais propose également des manières de l'habiter. Entre humour absurde et tentative de révolte, les stratégies qu'il développe sont fondées sur la confrontation volontaire d'un individu solitaire avec un système donné (architectural, social, économique?) A travers des séries de peintures géométriques ou des diagrammes qui lui permettent de relire les grands textes de l'économie politique, il poursuit aujourd'hui sa recherche sur la notion de travail et de production de valeur.

Né en 1974, il est titulaire d'une maîtrise de biologie et diplômé des beaux-arts de Grenoble et Paris. Son travail a été récemment présenté à la biennale de Rennes, à la Force de l'Art 02, à la 10ème Biennale d'Istanbul, au San Francisco Art Institute, au Plateau-Frac Île-de-France et au Kunsthaus de Dresde. Il a publié les Lettres de non-motivation aux éditions Zones/La Découverte en 2007. Il a exposé au Domaine de Kerguéhennec en mai 2008 et à la synagogue de Delme en octobre 2008. Julien Prévieux est représenté par la galerie Jousse entreprise à Paris et la galerie West à La Haye. En savoir plus : www.previeux.net, www.jousse-entreprise.com, www.editions-zones.fr.

Filmer la ville

Date 4 juin 2011 |

La dernière projection du cycle 2010/2011 "Filmer la ville" aura lieu le mardi 14 juin à 19h, à l'auditorium des musées (Musée d'art moderne et contemporain), en présence des réalisateurs, Gwenaël Brees et Axel Claes:

Ateliers urbains: Flagey
réalisation collective, 2010, 62’
Centre vidéo de Bruxelles et Plus tôt te laat
Une critique caustique des évolutions du cœur de la ville, un regard décalé sur les architectures anonymes de ses nouveaux équipements.

Dernière séance du séminaire

Date 3 mai 2011 |

La dernière séance du séminaire aura lieu le mardi 10 mai, de 18h à 20h à la Misha (salle Asie) :

Christian Bonah & Joël Danet
(Histoire des sciences, Université de Strasbourg, IRIST)
Le film d’éducation sanitaire comme objet frontière entre culture, éducation et propagande. Quelques remarques à propos de "Misères des femmes - Joies des femmes ou Un hymne à l'art médical (1929/1930)" de E. Tissé et S. Eisenstein

La période de l’entre-deux-guerres est marquée par des débats passionnés pour et contre la dé/pénalisation de l’avortement en Europe. La question de la natalité et des naissances s’inscrit dans un champ de tensions entre hygiène sociale, eugénisme, peur de la dépopulation, mouvement de réforme sexuelle (mariage, éducation sexuelle, PMI, contraception, etc.), lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et la question du statut des mères dites "mères-filles" et des enfants dites "illégitimes".
En 1929, le producteur Lazar Wechsler directeur de la compagnie cinématographique suisse Praesens entreprend la réalisation d’un film "documentaire" ou de non-fiction (bien que les deux qualificatifs peuvent être discutés ici) pour sensibiliser le grand public aux dangers de l’avortement clandestin. Le film est construit sur une double opposition que résume parfaitement son titre. Connu habituellement sous son titre original allemand Frauennot - Frauenglück (Misères des femmes - Joies des femmes) le film progresse en montage parallèle de la détresse de l’avortement (première partie) vers la mise en scène de naissances heureuses (deuxième partie). En même temps le film oppose deux univers celui de l’avortement clandestin dans une chambre sombre à celui de l’hôpital moderne que ca soit pour une naissance normale, pour une césarienne ou même pour une interruption médicale de grossesse autorisée en cas de détresse médicale de la mère. Ce deuxième mouvement justifie la deuxième partie du titre - et du film - habituellement omis dans sa présentation Misères des femmes - Joies des femmes ou Un hymne à l'art médical. Cette suite de titre opère la transformation "de misère en joie" en assignant à l’hôpital moderne et au médecin homme dans un sens réel et figuré le rôle d’accoucheur d’une naissance heureuse et de la "joie de femmes".
C’est cette représentation du médecin et de son art qui se trouve enchâssée dans un film "documentaire" sur les méfaits de l’avortement clandestin que je souhaite analyser en détail.

Prochaine séance du séminaire

Date 7 avril 2011 |

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mardi 12 avril, de 18h à 20h à la Misha (salle Asie) :

Emmanuel Behague
(Etudes allemandes, Université de Strasbourg, Etudes germaniques : mémoires et frontières)
Théâtre et politique dans l'Allemagne contemporaine: structures, textes, scène

Programme de la journée d’études "Festivals, municipalities and metropolises"

Date 7 avril 2011 |

Le programme de la journée d'étude "Festivals, municipalities and metropolises" précédemment annoncé est maintenant disponible. Les interventions se feront en anglais.

Vendredi 8 avril 2011 (MISHA - Salle de la Table Ronde)

Présidente de la journée : Cécile Doustaly (Maître de Conférence en civilisation britannique, Université de Cergy-Pontoise )

15h Accueil des participants

15h15 Introduction

  • Anne-Marie Autissier (Maître de Conférence en Sociologie, Université Paris VIII)
  • Kévin Matz (Doctorant Science politique, GSPE/Université de Strasbourg)
  • Vincent Dubois (Professeur de Science politique, GSPE/Université de Strasbourg)

15h 30 Christopher Maughan (De Montfort University of Leceister)
"Brighton, Salisbury and Liverpool versus Leicester : from extensive use of urban infrastructures to the challenge of developing an international festival"

16h30 Pause

16h45 Szabó János Zoltán (Budapest Observatory)
"City Festivals in Hungary : moving challenges and objectives"

Samedi 9 avril 2011 (MISHA - Salle de Conférence)

Présidente de la journée : Cécile Doustaly (Maître de Conférence en civilisation britannique, Université de Cergy-Pontoise)

9h Accueil des participants

9h15 Anne-Marie Autissier (Institut des Études Européennes, Université Paris VIII)
"European cross-border Cooperation throughout Europe : A new resource for urban symbolic productions?"

10h15 Pause

10h30 Marcin Poprawski (Institute of Cultural Studies, Adam Mickiewicz University of Poznan)
"Urban Festivals and Intersectoral Synergy. Polish Spectrum of Deficits and Potentials

La journée d'études est organisée dans le cadre du programme Misha Junior Vers une "nouvelle" économie des espaces artistiques et culturels ?, et se tiendra le vendredi 8 avril de 15h à 18h, en salle de la Table Ronde et le samedi 9 avril de 9h à 12h en salle de conférence à la Misha.

Vous pouvez télécharger le programme.

Cycle de formation doctorale "Opéra et droit"

Date 5 avril 2011 |

Un cycle de formation "Opéra et droit" aura lieu sous la responsabilité du professeur Wachsmann.

Il comprend 5 conférences, avec audition d'extraits d'opéras enregistrés, qui auront lieu à l'Opéra du Rhin, place Broglie à Strasbourg (rendez-vous au rez-de-chaussée du bâtiment principal, 5 minutes
avant le début des séances) aux horaires suivants :

  • le 7 avril de 14h à 16h
  • le 15 avril de 14h à 16h
  • le 28 avril de 10h à 12h
  • le 9 mai de 14h à 16h
  • le 19 mai de 14h à 16h

Sera en outre organisée une visite de l'Opéra et, si possible, l'assistance
à la répétition d'un spectacle.

Les participants s'engagent à assister à une représentation de "L'affaire
Makropoulos" de Janacek ou de "Hamlet" de Thomas (tarif étudiant).
L'inscription au cycle est obligatoire (nombre de places limité).

Seuls les 20 premières demandes pourront être retenus. Une réponse est demandée au plus tard pour le 6 avril 2011 à midi à envoyer au secrétariat de l'Ecole doctorale 101.

Journées d'études "Festivals, municipalities and metropolises"

Date 1 avril 2011 |

Le programme MISHA Junior Vers une "nouvelle" économie des espaces artistiques et culturels ? organise sa première journée d'étude :

Festivals, municipalities and metropolises

Elle se tiendra le vendredi 8 avril de 14h30 à 18h, en salle de la Table Ronde et le samedi 9 avril de 9h30 à 12h en salle de conférence à la MISHA.

Le but de ces deux demies-journées d'études, co-organisées par l'équipe du programme MISHA Junior, le GSPE, l'Université Paris 8 et l'EFRP (European Festival Research Project) est de revenir sur le rôle urbain des festivals. Les différents intervenants, issus de quatre pays européens, reviendrons sur l'historicité, les mutations et les logiques du succès de la forme "festival" en milieu urbain, en complémentarité et dans la dynamique du Cycle de conférences Culture sur les festivals.

Vous pouvez télécharger l'affiche (qui contient le programme).


Carnets de recherche